mardi 16 mai 2017

3/16 mai: Translation de l'icône de la Mère de Dieu de Constantinople, aux Grottes Lointaines de Kiev [УСПЕНИЕ" КИЕВО-ПЕЧЕРСКАЯ]



L'icône de la Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu des Grottes de Kiev, est une des plus anciennes icônes dans l'Église orthodoxe russe. La Mère de Dieu fut confiée à quatre architectes byzantins, qui en 1073 apportèrent l'icône à saint Antoine et saint Théodose des Grottes. Les architectes parvinrent à la grotte des moines et demandèrent: "Où voulez-vous construire l'église?" Les saints répondirent: "Allez, le Seigneur vous indiquera le lieu."

"Comment se fait-il que vous, qui êtes sur le point de mourir, vous n'avez pas encore désigné cet endroit?" demandèrent les architectes. "Et ils nous ont donné beaucoup d'or."

Alors les moines convoquèrent tous les frères et ils commencé à interroger les Grecs, en disant: "Dites-nous la vérité. Qui vous a envoyés, et comment êtes-vous arrivés ici? "

Les architectes répondirent: "Un jour, alors que chacun de nous était endormi dans sa propre maison, de beaux jeunes gens sont venus vers nous au lever du soleil, et ont dit:" La Reine vous convoque aux Blachernes." 

Nous y sommes tous arrivés en même temps et, en nous interrogeant les uns les autres, nous avons appris que chacun de nous avait entendu cet ordre de la Reine, et que ces jeunes gens étaient venus vers chacun de nous. Enfin, nous avons contemplé la Reine du Ciel avec une multitude de guerriers. Nous nous sommes prosternés devant elle, et elle a dit: "Je veux me construire une église dans la Rus', à Kiev, et je vous demande de le faire. Prenez assez d'or pour trois ans."

"Nous nous sommes prosternés et avons demandé: " Reine Souveraine! Tu nous envoies dans un pays étranger. Vers qui sommes-nous envoyés? 'Elle répondit: "Je vous envoie vers les moines Antoine et Théodose."

Nous nous sommes alors demandés: Pourquoi donc, Souveraine, nous donnes-tu de l'or pour trois ans? Dis-nous ce qui nous concerne, ce que nous allons manger et ce que nous allons boire, et dis-nous aussi ce que tu sais à ce sujet."

La Reine répondit: "Antoine se contentera de donner la bénédiction, puis il quittera ce monde pour le repos éternel. L'autre, Théodose, le suivra après deux ans. Par conséquent, prenez assez d'or. En outre, personne ne peut faire ce que je ferai pour vous honorer. Je vais vous donner ce que l'œil n'a pas vu, ce que l'oreille n'a pas entendu, et ce qui n'est pas entré dans le cœur de l'homme (1 Corinthiens 2: 9). Moi-même, je viendrai voir l'église et je demeurerai en son sein."

"Elle nous a aussi donné des reliques des saints martyrs Ménigne, Polyeucte, Léonce, Acace, Aréthas, Jacques, et Théodore, en disant: "Placez ceux-ci au sein des fondations." Nous avons pris plus que suffisamment d'or, et elle a dit: "Sortez pour voir l'église resplendissante." Nous sommes sortis et avons vu une église dans l'air. Retournant à l'intérieur, nous nous sommes prosternés, et nous avons dit: " Reine Souveraine, quel sera le nom de l'église?"

Elle répondit: "Je tiens à l'appeler par mon nom." Nous n'avons pas osé demander ce que son nom était, mais elle a dit à nouveau: "Ce sera l'église de la Mère de Dieu." Après nous avoir donné cette icône, elle a dit: " elle sera placée à l'intérieur." Nous nous sommes prosternés devant elle et sommes allés vers nos propres maisons, prenant avec nous l'icône que nous avions reçu des mains de la Reine."

Après avoir entendu ce récit, tous glorifièrent Dieu, et saint Antoine dit: "Mes enfants, nous n'avons jamais quitté cet endroit. Ces beaux jeunes gens qui vous ont mandés étaient de saints anges, et la Reine des Blachernes était la Très Sainte Mère de Dieu. Quant à ceux qui paraissaient être nous, et l'or qu'ils vous ont donné, le Seigneur seul sait comment il a daigné le faire avec Ses serviteurs. Bénie soit votre arrivée! Vous êtes en bonne compagnie avec l'icône vénérable de la Souveraine."

Pendant trois jours saint Antoine a prié pour que le Seigneur lui montre l'endroit où l'église devait être érigée.

Après la première nuit, il y eut une rosée dans tout le pays, mais c'était sec sur le lieu saint. Le deuxième matin tout le pays était sec, mais sur le lieu saint c'était humide de rosée. Le troisième matin, ils ont prié et béni le lieu, et ont mesuré la largeur et la longueur de l'église avec une ceinture d'or. (Cette ceinture avait été apportée il y a longtemps par le Varègue Shimon, qui avait eu la vision de la construction d'une église.) Un éclair, tombant du ciel par la prière de saint Antoine, indiqua que cet endroit était agréable à Dieu. Ainsi, les fondations de l'église furent posées.

L'icône de la Mère de Dieu de Constantinople fut glorifiée par de nombreux miracles. Deux amis, Jean et Serge, scellèrent leur amitié devant elle. Après de nombreuses années Jean tomba gravement malade. Il donna une partie de sa fortune au monastère des Grottes de Kiev, et  à Serge, il donna une part pour pour la garde de son fils de cinq ans. Il confia également son fils Zacharie à sa tutelle. Lorsque Zacharie eut quinze ans, il demanda son héritage, mais Serge persista à dire que Jean avait tout distribué pour les pauvres. Il alla même  dans l'église de la Dormition et il jura devant l'icône miraculeuse qu'il n'avait rien pris.

Quand il tenta de baiser l'icône, il ne fut pas en mesure d'approcher d'elle. Il alla à la porte et cria soudain: "Saints Antoine et Théodose! Permettez-moi de ne pas être frappé pour ma malhonnêteté. Priez la Très Sainte Mère de Dieu de chasser la multitude de démons qui me tourmentent. Que l'or et l'argent soient pris. Il sont scellés dans mon grenier." 

Zacharie donna tout son héritage au monastère des Grottes, où il fut également lui-même tonsuré moine. Depuis cette époque, personne ne fit de serments devant l'icône miraculeuse.

Plus d'une fois l'icône défendit la terre de l'invasion ennemie. En 1677, quand les Turcs assiégeaient Chigirin et que le danger menaçait Kiev, ils portèrent l'icône en procession dans la ville pendant presque toute la journée du 27 août. La Mère de Dieu bénit les armées russes allant à la bataille de Poltava (1709). En 1812, ils firent à nouveau une procession avec l'icône autour de Kiev. L'icône est commémorée deux fois pendant l'année: le 3 mai et le 15 Août.

Version française Claude Lopez-Ginisty

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire